Aller à l’étranger, en Argentine, par exemple, pour des raisons touristiques, familiales ou professionnelles requiert toujours des documents administratifs. Il ne faut surtout pas faire l’impasse sur ce point, aux risques de voir son séjour reporté. Avec des délais à respecter, ces documents administratifs ne doivent surtout pas être demandés à la dernière minute.

Les documents administratifs à emporter

documents voyage étranger

L’intérêt de l’Union Européenne et de l’espace Schengen est de simplifier au mieux le déplacement du corps de l’homme. Les documents requis dans cette zone ne sont pas très exigeants. Pour les ressortissants des pays membres, un visa pour un court séjour n’est pas obligatoire. Une carte d’identité nationale valide ainsi qu’un passeport périmé depuis moins de 5 ans suffiront d’un point de vue légal. Pour un séjour à l’extérieur de la zone européenne, un visa est dans la majorité des cas, nécessaire. Le passeport doit également être en cours de validité.

Les documents d’assurance

La carte européenne d’assurance-maladie est aussi à emporter pendant un séjour à l’étranger. Cette carte n’est valable que pour une année, il ne faut pas oublier de la renouveler en cas de nécessité. Elle permettra de bénéficier de remboursement de soins au sein des pays membres de l’Union Européenne. Hors UE, il serait mieux de souscrire à une assurance-maladie pour la prise en charge des frais de santé.

Le permis de conduire

permis conduire étranger

Le permis de conduire doit également faire partie des documents à ne pas oublier pour profiter pleinement de son séjour à l’étranger. Dans la zone de l’Union Européenne, un simple permis de conduire peut suffire. Toutefois, hors de cette zone, un permis de conduire international peut être indispensable. Sur la question d’assurance, il sera nécessaire de vérifier si le nom du pays de destination est bien au verso de la carte verte.

Les autres documents requis

Les cartes bancaires, il n’est peut-être pas utile de les mentionner, mais il est indispensable de rappeler qu’il est absolument indispensable de garder une source d’argent rapide. Pour les étudiants, la carte ISIC est également à emporter pour profiter de réductions sur de nombreuses offres.

Pendant les éventuels contrôles douaniers, il sera nécessaire d’emporter également les factures des matériels électroniques utilisés pendant le séjour, notamment d’un appareil photo. Pour éviter d’emporter des factures, une carte de libre circulation peut être demandée, celle-ci fera référence à tous les matériels emportés sur un seul papier qui sera valable pendant 10 ans.

Notez notre aide

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *